Suite à la fuite catastrophique qui ne fait qu'empirer sur la Sei rouge, et que 4 litres d'huile pour 200 km, cela fait beaucoup. Pour l'Italie, je ne vais pas embarquer 40 litres d'huile pour faire les 2000 km...

Donc action sur le moteur en rab de la bleue, qui fuit au même endroit; il semble que c'est un peu la maladie sur ce type de moteur.

On prépare le moteur totalement pour le mettre dans la rouge. Quelques photos suivent, peu courantes, une Sei automatique étant un modèle rarissime.

Dépose de la boite automatique pour avoir accès au convertisseur:

Photo_623

La boite automatique:

IMG_0123

Le convertisseur et la tôle faisant le lien avec le volant:

IMG_0122

Dépose du carter inférieur et égouttage (merci Nico):

Photo_624

Le volant moteur très light:

IMG_0121

L'outil d'extraction (le même que sur Bialbero):

Photo_638

Les joints "cigarette" sont ici de section carrée, un joint fabriqué à partir de celui d'une boite à air de boxer ira bien, bien imbibé de pâte or:

Photo_636

Vue de dessus du palier:

Photo_637

Une fois remonté, et bien bourré à la pâte. Il faut bien garnir de part et d'autre du joint de section carrée, pour bien étancher les deux partie latérales, et les deux raccords supérieurs:

IMG_0119

Nettoyage du carter, cela devient une habitude:

IMG_0120

Prochaine étape: nettoyage total du moteur, pompe à eau et distribution.

On ne change pas une équipe qui gagne!

IMG_0038 IMG_0039                                                         

On doit absolument se changer les idées et bien déconner après les évènements tristes qui sont arrivés dernièrement.