Encore de l'analyse. Comme il me manque les 6 embases CEM, il faut que je trouve une solution simple.

Comparaison plan de joint 12V (en haut) et 24V (en bas): incompatibilité totale, forme des conduits et fixations:

Photonokia1116

Ici on voit les deux embases, 12V en haut et 24V en bas. 12V:

 Photonokia1112

Comparaison des 4 possibilités d'origine.

En haut, 164 12V, entrée culasse 35, entrée embase 38, h=31,

Au milieu à gauche, 90 V6 2.0 CEM, entrée culasse 35, entrée embase 38, h=53,

Au milieu à droite, 75 V6 12V Jetronic, entrée culasse 35, entrée pipe 34,5 avec courbure... Pas bon!

En bas, 164 24V Q4, entrée ovale culasse 39/47, entrée embase 43, h=31:

Photonokia1113

Zoom sur le système CEM à gauche et le Motronic 164 à droite. L'angle de la bride est différent sur CEM et laisse passer le dispositif de synchronisation des papillons, qui vient en interférence avec les fixations sur celle de la 164:

Photonokia1115

Papillons montés, entrée boitier 35, sortie et papillon 38, conduit droit:

Photonokia1114

CEM, cela passe:

Photonokia1118

Sur l'embase 164, cela ne passe pas:

Photonokia1119

Il faut donc faire une pièce d'interface de 22 mm d'épaisseur, souple, en modifiant l'embase de 164 pour éviter les interférences. Cette interface doit aussi inclure une vis de by-pass pour équilibrer les dépressions sur chaque corps, une prise pour placer un dépressiomètre et une autre pour la régulation du ralenti.