Juste pour rire (ou pleurer), à comparer avec le système hydraulique solide et indestructible des moteurs des premières générations. Ensuite, le prix de revient a dû frapper fort pour imposer un machin pareil, vendu 10 euros de plus que le roulement seul quand il était encore disponible...

On m'en avait montré un en concession, tout neuf et tout brillant d'origine, mais en voici un sorti d'un V6 de 164 3.0, après quelques kilomètres et années... A l'époque, je l'avais laissé sur le comptoir et m'étais mis à chercher une autre solution à la vue de l'indigence de cet étron indigne du beau V6 Alfa Romeo.

Le pauvre petit ressort, cassé net d'ailleurs dans cet exemple:

Photonokia1255

On voir bien l'erreur de conception (faire travailler de façon cyclique un bout d'acier en torsion) avec le résultat logique d'une casse. Imaginez le petit bout de métal allant se promener dans la distribution:

Photonokia1257

Le roulement qui "scrouitche" et sa cage en plastique:

Photonokia1258

Le magnifique (!) travail de fonderie en cochonium exotique:

Photonokia1259

Cela vous donne envie? Moi pas... Surtout qu'on peut conserver l'ancien système, bien plus mécanique et bien plus robuste. On joue comme on aime!